Traduire
DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish

Introduction

Le Jeudi 17 Juin 2021 est la Journée Mondiale de Lutte contre la Désertification et la Sécheresse. SOS Biodiversity a profité de cette occasion pour mettre en terre 600 plants de Acacia auriculiformis dans la forêt de Dogo-Kétou. Cette activité entre dans le cadre de l’exécution du projet ‘’Dogo-Ketou Forest (Benin) : Contribution to its conservation through resource status assessment, training and local community empowerment’’ financé par The RUFFORD Foundation et coordonné par Mr Boris YEHOUENOU TESSI. Cette activité s’est déroulé dans le village d’Iladji qui est riverain à la Forêt Classé de Dogo-Kétou (FCDK). Cette journée a connu la présence des responsables et agents de l’Inspection Forestière – Ouémé Plateau, des élus locaux et des élèves de l’école primaire d’ILADJI. L’activité a connu trois grandes étapes : la cérémonie de lancement des activités, la formation pratique en agroforesterie et la mise en terre des plants.

Cérémonie de lancement des activités

Le Capitaine Adrien DOSSA, coordonnateur de la Cellule Technique d’Aménagement de la Forêt (CTAF) de Dogo-Kétou a pris la parole en rappelant l’objectif de la Journée Mondiale de la Désertification. Il remercie l’ONG SOS Biodiversity, le coordonnateur du projet monsieur Boris YEHOUNOU TESSI et le partenaire financier The Rufford Foundation pour leur soutien à la gestion durable de la forêt de Dogo-Kétou.  Monsieur Sunday Berlioz KAKPO, Président de l’ONG SOS Biodiversity ont tenu ont rappelé l’importance de cette activité qui a pour objectif global de réduire les pressions sur la forêt de Dogo-Kétou et de participer à la reconstitution du couvert végétal de ce dernier. Tous deux ont salué la présence effective et l’implication des agents forestier, des élus locaux, de la population en particulier les agriculteurs. Mr KAKPO rappelle à l’assistance l’importance d’entretenir les plants afin d’encourager les efforts fournis à cette date. C’est sur ces mots que fut déclarée ouverte cette journée.

Formation pratique en agroforesterie

Dans l’objectif d’encourager les agricultures à la pratique de l’agroforesterie une formation a été donné par SOS Biodiversity. En effet, les points suivants ont été abordés lors de la formation :

  • Causes et conséquences de la désertification
  • Objectif de l’agroforesterie
  • Espèce utilisées et critères de choix des espèces en agroforesterie
  • Arrangement spatial des espèces utilisées
  • Technique de production de Acacia auriculiformis

Les participants ont posé multiple questions de compréhension qui ont trouvé réponse grâce au formateur de SOS Biodiversity. Ils ont souhaité qu’une formation particulière soit donné sur les techniques de production d’autre espèces agroforestières.

Mise en terre des plants

Une démonstration a été faite par l’Adjudant-Chef Camille HOUNGBEDJI sur la mise en terre des plants. 600 plants de Acacia auriculiformis ont été mise en terre sur une superficie de 5000 mètre carré occupé par un champ de maïs. Cette mise en terre a été effectué à Iladji (N 7,532194 ; E 2,643984), qui est un terroir riverain de la Forte Classée de Dogo-Ketou. Ce village est très dépendant de la forêt. Les populations de ce village exploitent les ressources de la forêt pour leur besoin en particulier le bois. Le manque de terre fertile les pousse également à déboiser frauduleusement la forêt. L’action menée dans ce village loin d’être anodin est une de réduction des pressions sur la forêt de Dogo-Kétou.

Conclusion

Cette activité de formation et de reforestation s’est déroulée dans une ambiance festive. C’est avec une grande satisfaction des participants qu’ils ont pris l’engagement de suivre et protéger les plants.

Remerciements

Nous tenons particulièrement à remercier les agents des Eaux, Forêts et Chasse, pour nommer : le Capitaine DOSSA Adrien, le Lieutenant BAKPETE Delphin, l’ACM HOUNGBEDJI Camille et toute leur équipe. Merci également au Président de l’Unité d’Aménagement d’Efèoutè, au chef de village d’Iladji et à toute la population de Iladji qui ont promis l’entretien et le suivi de la plantation. Nos remerciements vont également à l’endroit de tous les membres de SOS Biodiversity pour leur soutien matériel et technique.

Stay connected by visiting and liking our Facebook page: https://web.facebook.com/sosbiodiversitybenin/?ref=bookmarks

Catégories : Actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 × 29 =