Traduire
DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish

English

Present (19th September 2019) at the VII Symposium of Sciences, Cultures, and Technologies of the University of Abomey-Calavi, KAKPO Sunday Berlioz (President of SOS Biodiversity) gave a presentation on the topic « Spatial distribution and impacts of Climate Change on Milicia excelsa Welw. C.C. Berg (Benin, West Africa).

Milicia excelsa Welw. C.C. Berg (Moraceae) is a big tree of height between 30–50m, with a diameter of 1.70–2.00m, growing in dense forest and forest galleries as well as savannah regions (Ouinsavi and Sokpon, 2010). In Benin, M. excelsa was commercially known as “Iroko” is a sacred tree especially within the villages and is a species of economic importance adapted to the tropical environment. This species is critically endangered in Benin (Adomou et al., 2010). However, this study aims to estimate potential current and future range of suitable areas for Milicia excelsa and to assess conservation gaps of the species for its better conservation in Benin.

Français

Présent (ce 19 Septembre 2019) au VII Colloque des Sciences, Cultures et Technologies de l’Université d’Abomey-Calavi, KAKPO Sunday Berlioz (Président de SOS Biodiversity) a fait une présentation sur le thème « Distribution spatiale et impact des changements climatiques sur Milicia excelsa Welw. C.C. Berg au Bénin (Afrique de l’Ouest)« 

Milicia excelsa Welw. C.C. Berg (Moraceae) est un grand arbre de hauteur comprise entre 30 et 50 m, de 1,70 à 2,00 m de diamètre, qui pousse dans les forêts denses et les galeries forestières ainsi que dans les régions de savane (Ouinsavi et Sokpon, 2010). Au Bénin, M. excelsa est connu sous le nom commercial d’Iroko. C’est un arbre sacré, en particulier dans les villages, une espèce d’importance économique adaptée au milieu tropicaux. Cette espèce est en danger critique d’extinction au Bénin (Adomou et al., 2010). Cependant, cette étude vise à évaluer l’aire de distribution actuelle et future des zones favorable à Milicia excelsa et à évaluer les lacunes de la conservation de l’espèce pour une meilleure conservation de celle-ci au Bénin.

 

Catégories : Actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 + 11 =