Traduire
DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish

Le Vendredi 01 Novembre 2019 a été lancé au Lycée Médji de Sékou le projet BEE (Benin Environmental Education) initié par l’ONG SOS Biodiversity. Cet évènement a été marqué par une conférence débat en présence des élèves du lycée et des autorités administratives.

                                     

                                 Mots du censeur  Mr Conrad HODONOU                              Chef Secteur Foresterie Mr Wilfrid AZONDEKON

                              

Cette activité s’inscrivant dans le cadre du projet BEE a pour objectif de sensibiliser les jeunes apprenants sur gestion durable de l’environnement et de la biodiversité.  Deux thèmes ont été développé lors de cette conférence:

  • Pourquoi non aux sachets plastiques ? (communicateur: Olivier KPODEKON)
  • Biodiversité et Changements climatiques (communicateur: Sunday Berlioz KAKPO)

                         

Dans la soirée, la fin de cette activité a été marquée par une projection du film documentaire « la vérité qui dérange » de Davis Guggenheim. A l’issu de ce film, un jeu concours a été organisé à l’attention des élèves. Le gagnant de l’édition 2019 fût Lionel AHOMADEGBE. Ce dernier a remporté le livre « mémento de l’agronome » avec son CD.

                             

                                                                                Lionel AHOMADEGBE

Objectifs du projet BEE

L’ONG SOS Biodiversity a eu l’initiative de créer un projet nommé « Benin Environmental Education (BEE) » afin de contribuer à l’éradication des maux qui minent notre biodiversité, le bien-être environnemental et social, à travers l’Education à l’environnement des apprenants. Ce projet cadre bien avec les ODD (3, 4, 8, 11, 12, 13,15), en particulier l’agenda ODD4-Education 2030.

Ce projet sera exécuté dans 4 Lycées Techniques Agricoles (Sékou, Adjahonmè, Akodéha, Adja-ouèrè). La formation des apprenants en éducation environnementale va porter donc sur l’hygiène, l’assainissement, les déchets solides et liquide, les changements climatiques, la déforestation, l’agriculture biologique. Les élèves apprennent également des pratiques d’information à travers la communication afin de mieux sensibiliser les parents d’élèves et les amis de l’écoles sur les pratiques élémentaires de protection de l’environnement.

Les objectifs spécifiques de ce projet sont de:

• améliorer la qualité des écosystèmes urbains et ruraux ;
• modifier les comportements des jeunes ;
• favoriser une approche citoyenne et participative en faveur de la protection de l’environnement ;
• créer un club d’intérêt environnemental « EcoTeam » ;
• développer le leadership et l’Eco-entreprenariat ou emplois vert ;
• faire des élèves des écocitoyens.

Catégories : Actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 ⁄ 10 =