Traduire
DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish

Science & Biodiversity

 

Selon la Convention sur la diversité biologique adoptée à Rio en 1992, la biodiversité désigne la variabilité des organismes vivants de toute origine, y compris, entre autres, les écosystèmes terrestres, marins et autres écosystèmes aquatiques et les complexes écologiques dont ils font partie. Environ 1,8 million d’espèces différentes ont été décrites sur notre planète, dont 280 000 dans les mers et les océans. Les scientifiques estiment que 5 à 100 millions d’espèces peuplent notre planète alors qu’ils décrivent, chaque année, de l’ordre de 15 000 espèces nouvelles. Le travail de recensement est donc loin d’être terminé.

Or, dans le même temps, les experts indiquent que la moitié des espèces vivantes pourrait disparaître d’ici un siècle, compte tenu du rythme actuel de leur disparition, 100 à 1000 fois supérieur au taux naturel d’extinction. Bien que cela est connu de par le passé, la crise actuelle est beaucoup plus rapide et quasi exclusivement liée aux activités humaines. Selon l’IUCN, en 2018, 28 % des 93 577 espèces étudiées sont menacées, dont 41 % des amphibiens, 25 % des mammifères, 13 % des oiseaux, 31 % des requins et raies, 34 % des conifères… Les milieux naturels sont également fragilisés ou détruits par les activités humaines : sur l’ensemble de la planète, 60 % d’entre eux ont été dégradés au cours des 50 dernières années et près de 70 % sont exploités au-delà de leur capacité, tels les milieux forestiers.

La destruction de la biodiversité et de ses espaces naturels menace à long terme la survie de l’espèce humaine. Dans une perspective de développement durable, des mesures urgentes et scrupuleuses pour la sauvegarde de la biodiversité sont nécessaires. Ces mesures doivent faire appel à des connaissances et outils scientifiques. Mais ces éléments scientifiques pour la plupart ne sont pas connus ou maitrisés des différents acteurs intervenants dans la gestion de la biodiversité. Cela est dû au manque de formation des acteurs et au manque de vulgarisation des résultats de recherche. C’est pour combler ce vide que l’ONG SOS Biodiversity a initié le programme dénommé « Science & Biodiversity ».

Ce a pour objectif principale de renforcer la conservation et la gestion durable de la biodiversité en se basant sur des instruments et connaissances scientifiques.

Ce programme est composé de trois projets :

  • Course on Biodiversity Conservation (CBio)
  • Benin Environmental Education (BEE)
  • Conférence Nationale de la Biodiversité (CNB)

Coordonnateur : KAKPO Sunday Berlioz

Course on Biodiversity Conservation (CBio)

Benin Environmental Education (BEE)

Conférence Nationale de la Biodiversité (CNB)