Traduire
DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish
Les sachets plastiques sont au Bénin utilisés en grande quantité. Ils sont rentrés dans les habitudes. Mais ces sachets influencent beaucoup notre milieu de vie. Leurs conséquences énormes et multiples vont de la dégradation de l’environnement à celle de la santé humaine.
Pour limiter l’usage de ces sachets plastiques, l’Assemblée nationale a adopté le 3 novembre 2017, la loi portant interdiction de la production, de l’importation, de l’exportation, de la commercialisation, de la détention, de la distribution et de l’utilisation de sachets en plastique non biodégradables en République du Bénin, qui a été promulguée par le Chef de l’Etat le 26 décembre 2017. En dépit de cette loi, la pratique demeure.
 
Pour accompagner cette loi, participer à l’assainissement de l’environnement afin de changer les habitudes, l’ONG Sos Biodiversity s’est donné pour mission de former des hommes et femmes de toutes couches sociales.
 
En effet, le samedi 30 Novembre 2019 SOS Biodiversity a organisé un ATELIER PRATIQUE DE FORMATION SUR LES EMBALLAGES ET SACS BIODÉGRADABLES. Cet atelier s’est tenu à l’université d’Abomey-Calavi (Bénin). La vingtaine de participant a été formé par une brillante équipe de formateur composé du formateur principal Gabriel Michel Monteiro et de ses assistants Rose-Yvette Zola-atedji, Assogba Samson et Frédéric Adémola Abiodoun.
Cet atelier lancé par le président de l’ONG s’est soldé par la remise des attestations de formation aux participants.
Catégories : Actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
38 ⁄ 19 =