Traduire
DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish

Introduction

Dans le cadre de la célébration de la Journée Internationale de la Femme (JIF 2021), l’ONG SOS Biodiversity a organisé le Samedi 06 Mars 2021 de 09 h à 15h, un atelier d’échange qui avait pour objectif de renforcer l’éco-leadership féminin et de sensibiliser les femmes sur le rôle important qu’elles doivent jouer pour la préservation et la sauvegarde de la biodiversité. L’atelier a été organisé en partenariat avec JCI Bénin, Wikimédiens du Bénin User Group, Le Rural Officiel, ZOOM AGRO, AUF – Campus numérique francophone de Cotonou, Agence pour la Promotion des ODD, African Network of Young Leaders for Peace and Sustainable Development, Climate Action Group. Cet atelier a été exclusivement animé par les femmes, qui ont développées plusieurs thématiques.

1. Cérémonie d’ouverture

Après l’accueil et l’installation des participants, la cérémonie d’ouverture a débuté par les mots du Président de SOS Biodiversity. A l’entame de ses propos, Monsieur Sunday Berlioz KAKPO a souhaité la bienvenue aux participants, salué ensuite la présence effective des communicatrices ayant fait le déplacement depuis des communes lointaines. Sur ce, il a déclaré ouvert les travaux de l’atelier. L’allocution de bienvenue du Président a été suivi de la présentation des participants et du programme dudit atelier dirigé par Madame Eudoxie EGOUNLETY, chef service communication et relation extérieur de SOS Biodiversity. La cérémonie d’ouverture a pris fin par une photo de famille.

2. Présentation de SOS Biodiversity

La présentation de l’ONG a été effectué par Madame Eudoxie EGOUNLETY. Les grandes lignes exposées sont : le contexte et enjeux de la création de l’ONG, sa formalisation, sa mission et vocation, son organisation ainsi que les programmes et projets de l’ONG.

Face à la menace de la destruction des habitats naturels, la surexploitation des ressources naturelles et des effets du changement climatique, SOS Biodiversity, une Organisation Non Gouvernementale composé de jeunes s’inscrit dans le cadre de mener des actions pour la protection de l’environnement et la sauvegarde des ressources naturelles. Le but global de l’organisation est de protéger l’environnement, de gérer durablement la biodiversité et de valoriser la diversité biologique au Bénin. Spécifiquement, il s’agira de : (i) faire la recherche scientifique afin de contribuer à l’amélioration des connaissances sur la biodiversité (agricole, forestière,…) ; (ii) maintenir la sécurité alimentaire à travers la conservation et la valorisation des espèces forestières sauvages et des variétés agricoles endogènes ; (iii) ensuite de restaurer, créer et gérer durablement les aires protégées et (iv) former, sensibiliser et informer les populations sur les thèmes relatifs à la sauvegarde de l’environnement et à la gestion durable des ressources naturelles. Des programmes et projets de l’ONG, on distingue le cours sur la Biodiversité (CBio), BEE (Benin Environmental Education), 3V (Vivre dans une Ville Verte) et Tree Nurseries and Beekeeping (Pépinières et apiculture). On retrouve l’ONG sur, la plateforme avec ses diverses pages web : site web, Facebook, et sa chaîne YouTube. Elle dispose également d’un Email, d’un compte Twitter, d’une boite postale et aussi des numéros de téléphone disponible à tout moment.

3. Leadership féminin

La présentation de L’ONG s’est suivi d’une communication sur la thématique du leadership féminin présenté par Madame Francine TOUPE, Ex présidente de la JCI Bénin et consultante en développement personnel. Le leadership dans sa définition générale est la capacité d’un individu à mener, ou à conduire d’autres personnes ou une organisation dans le but d’atteindre des objectifs. Parler, communiquer, persuader, influer ou influencer, l’éthique et le talent sont autant des caractéristiques d’un leader. On en déduit que le leadership féminin est alors la capacité d’une femme à conduire d’autres femmes et hommes d’une association ou organisation dans le but d’atteindre des objectifs. La femme par ses valeurs à de nombreuses qualité dont l’humanité, l’efficacité en intuition et dans les prises de décision, l’altruisme et l’organisation etc. Elle se voit aujourd’hui privé de ses droits et chances de développer ces qualités en tant que leader mais se retrouve face à la disparité, l’injustice, la non implication dans les prises de décision et seulement au rôle de ménagère et de procréatrice. Pour un monde meilleur basé sur le développement durable il faut promouvoir l’implication de la femme à tous les niveaux. Pour cela, sept clés s’avèrent importantes pour une femme en devenir d’etre leader. Il s’agir de :

  1. Connaitre sa passion
  2. Savoir le pourquoi de ce que l’on fait
  3. S’entourer des bonnes personnes
  4. Apprendre à devenir confortable dans l’inconfortable
  5. Ne pas attendre que tout soit parfait
  6. Etre orienté vers le profit
  7. Garder l’équilibre dans la vie

Important est de savoir que le développement de l’humanité se base sur les actions de l’homme et de la femme, autant ce leadership, celui féminin a besoin d’une complémentarité entre les deux sexes.

4. Les Objectifs du Développement Durable

Le développement durable est un ensemble de décisions qui améliore les conditions de vie du présent sans mettre en danger les ressources pour les générations futures. De ce fait, pour atteindre ce développement, l’ONU s’est fixé 17 objectifs qui renforce les acquis des Objectifs du Millénaire pour le Développement préalablement instauré à l’horizon 2015 pour relever les défis mondiaux auxquels le monde est confronté. Par leur présence dans tous les domaines de la vie, les femmes contribuent de manière significative à la mise en œuvre de l’Agenda 2030 et en particulier à l’atteinte de ses 17 ODD. Ainsi ces objectifs vise à : éliminer la pauvreté, la faim ; assurer  le bien-être de tous et l’éducation de qualité ; promouvoir l’égalité des sexes, l’autonomisation des femmes et filles et lutter contre toutes les formes de violence et discrimination envers elles ;  assurer l’accès universel  à l’eau et l’énergie ; assurer la croissance économique et un travail décent ; bâtir des infrastructures résilientes ; réduire les inégalités dans les pays ; construire des villes et communautés durables ; établir des modes de consommation durables ; lutter contre le changement climatique ; protéger la faune et la flore aquatique ; promouvoir la justice et la paix et les partenariats mondiaux. L’action intégrée de tous les acteurs (Etats, société civile et les entreprises) est importante pour la réalisation de ces objectifs. Ladite communication sur ces ODD a été développé par Mesdames Merveille Trinité GOUDOU et Arielle Gloria KOUKOUDOUI qui sont des stagiaires de SOS Biodiversity.

 

 

 

 

 

5. Biodiversité et économie des femmes rurales

Cette communication, a été animé par Madame Kadidjatou MAMA GUIA étudiante en biologie végétale. Le cas d’étude portait sur le karité (Vitellaria paradoxa). Cette espèce est d’une grande importance économique pour les femmes qui commercialise le beurre de karité aussi pour leurs soins cosmétiques, et l’emploi pour les cheveux. Le karité, importante ressource de la biodiversité assure des services écosystémiques sur plusieurs plans :  écologique (préservation de l’environnement, réduction du changement climatique), socio-économique (garantissement des sources de revenus par la commercialisation du beurre de karité par les femmes) et culturels (les parcs à karité comme lieu de cultes). Il est à retenir que c’est une espèce vulnérable, menacée par de nombreuses pressions dont la sécheresse et la surexploitation. Le Karité se régénère naturellement et commence par produire après 25 ans de vie et vu ses menaces, il urge de sensibiliser pour préserver les plantules pour sa sauvegarde.

6. Energies Renouvelables et la Biodiversité

L’énergie est une source essentielle et favorable à l’environnement mais aussi pour la femme. Elle lui permet d’avoir une source d’éclairage, et les ressources pour la cuisson de ses aliments. En dépit de ces avantages, les énergies ont des impacts aussi bien positifs comme négatifs sur la biodiversité. Il est alors nécessaire d’y remédier par des actions (comme l’utilisation des ressources renouvelables) et vu l’importance de ces énergies pour les femmes, elles sont appelées à agir pour une utilisation rationnelle et assurer une service énergétique fiable à tous. Aussi un appel est lancé aux femmes à se tourner vers le domaine de l’énergie car c’est un domaine où elles sont en faibles proportions. Cette communication a été présenté par Madame Rainath LAWANI étudiante en technologie et énergie.

7. Les femmes au service de l’information

L’accès à l’information demeure capital de nos jours. Wikipédia est l’un des outils plus utilisé et une présentation a été faite par madame Isabelle Prisca ZOUNTCHEME, web activiste, juriste et membre des wikipédiens du Bénin, sur l’utilisation de cet outil par la femme pour accéder à l’information. Crée par Jimmy Wales et Larry Sanger, on retient que Wikipédia est une encyclopédie universelle, gratuite et accessible dont le contenu est distribué en ligne sous licence libre, qui comporte 316 langues. Le succès de Wikipédia a poussé la communauté à développer d’autres sites. On distingue Wikimédia Commons, un bibliothèque multimédia ; Wiktionary, un dictionnaire ; Wikiquote, un recueil de citations ; Wikibooks, un recueil de textes dans le domaine public ; Wikinews, un site d’informations ; Wikispecies, un répertoire du vivant ; Wikiversity, une communauté pédagogique et Wikivoyage un guide touristique en ligne. Il est constaté que très peu de femme contribue à ces moteurs d’information du fait des pesanteurs sociologiques et économique. Il est essentiel que les femmes relèvent le défi pour combler les vides d’information lié au genre.

Conclusion

Enfin le Président a une fois de plus remercié les participants pour leur présence, le comité d’organisation et les communicatrices pour leur contribution au bon déroulement des activités. Il a aussi exprimé sa gratitude aux partenaires: JCI Bénin, Wikimédiens du Bénin User Group, Le Rural Officiel, ZOOM AGRO, AUF – Campus numérique francophone de Cotonou, Agence pour la Promotion des ODD, African Network of Young Leaders for Peace and Sustainable Development, Climate Action Group pour leur soutien essentiel à la réussite de cet atelier. Par ces mots de fin du Président, cet atelier fut clôturé.

Stay connected by visiting and liking our Facebook page: https://web.facebook.com/sosbiodiversitybenin/?ref=bookmarks

Catégories : Actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 + 10 =